26ème Edition de la Super Coupe AJSB - Fédération Burkinabè de Football
 

26ème Edition de la Super Coupe AJSB

26ème Edition de la Super Coupe AJSB

UN ACTE DE VISION
La super coupe Ajsb disputée ce week-end à Bobo-Dioulasso, a connu un franc succès du point de vue de l’organisation.
Elle fut également un exemple de réussite populaire tant le stade Wobi qui accueillait la compétition a dû refuser du monde.
La super coupe Ajsb qui a plus que jamais la reconnaissance des pouvoirs publics et sportifs a été accompagnée dans sa 26eme édition par la fédération burkinabè de football qui a amélioré son assistance technique sur le terrain et apporté sa crédibilité à l’événement en acceptant de le présider.
Mieux la structure en charge de la gestion du football au Faso a décidé d’accompagner financièrement l’association de journalistes sportifs à travers une convention de partenariat avec une subvention de 10 millions de francs CFA en 3 fois sur 3 années afin de permettre à la corporation de mener à bien ses activités et de contribuer pleinement et efficacement à l’épanouissement du football burkinabè.
L’acte signé par le président Sita Sangaré et le président de l’Ajsb Jérôme Tiendrebéogo à la mi-temps du match As Sonabel – Rahimo fc, fut relayé en direct par la RTB et plusieurs radios communautaires qui se sont arrachées l’inédit.
Ce contrat de partenat matérialisé sous le regard du monde sportif engage les deux structures au respect des termes de l’accord mais également à une franche collaboration en faveur du développement du football burkinabè

La fédération Burkinabè de football et l’association des journalistes sportifs doivent aller au delà de cette convention de partenariat pour voir ce qu’elle implique véritablement.
A savoir la vision qu’elle impose et les modes de comportements qu’elle recommande pour que des hommes engagés pour une même cause cheminent main dans la main.
L’accès à l’information et le droit d’informer doivent être concédés à la presse sportive.
En retour les hommes des médias ont forcément le devoir d’informer sainement et d’enrichir l’opinion pour des débats clairvoyants. Le traitement de l’information devra être là recommandation principale de l’Ajsb à ses membres.
C’est ainsi quelle parviendra à sa mission de Veille pour que des contrats soient remplies. Au moment où nous sommes dans une logique d’active de nos valeurs au plan national, les journalistes sportifs ont le devoir d’accompagner le projet et de pouvoir compter sur la collaboration de la fédération burkinabè e de football et du Comité Exécutif tout entier. Et à ce niveau, les préoccupations des uns et des autres doivent se rejoindre tant il est vrai que notre objettif commun est le football

L’officier média

ut risus felis id sed ut lectus